Madeleine Owen

Retour aux biographies

Madeleine OwenMadeleine Owen

directrice artistique, luth, théorbe, guitare baroque

Décrite par des critiques comme “un courant frais” (Le Droit) et louée pour son “excellent jeu de continuo au théorbe” (The Ottawa Citizen), Madeleine Owen a commencé à jouer de la guitare à l’âge de sept ans. Après des études supérieures en guitare classique, elle a décidé de se consacrer à la musique ancienne comme interprète au luth, théorbe et à la guitare baroque. Elle séduit le public avec son jeu musical et instinctif sur ces instruments.

Madeleine Owen est la directrice artistique de l’ensemble de musique ancienne Montréalais, La Cigale. Elle se produit souvent comme soliste, accompagnatrice et chambriste. On peut l’entendre lors des séries de concerts comme Orgues et couleurs, les festivals de musique ancienne de Lamèque, Montréal et Boston et avec des groupes comme La Nef, Ensemble Appassionata, Toronto Masques Theatre et le Central City Opera (Colorado).

Au printemps de 2003, Madeleine Owen a participé à la première moderne du manuscrit de luth de Montréal lors du Festival du luth de la Nouvelle-France. On a pu l’entendre à la télévision et radio régionales et nationales au Canada et à la National Public Radio américaine et elle a été enregistrée sous l’étiquette Les Productions XXI. À l’automne de 2006, comme membre du consort brisé, The Queen’s Trouble, elle a participé comme finaliste au concours de musique médiévale et renaissance de la societé Early Music America à New York.

Madeleine Owen a étudié le luth avec des musiciens de renommé international comme Sylvain Bergeron et Nigel North. Elle a participé à des stages en musique ancienne du Oberlin Baroque Performance Institute et la Lute Society of America. Elle est diplômée du programme de musique ancienne de l’université Mcgill.

Retour aux biographies