L’ensemble

La cigale croît doucement, lentement, en secret, avant de révéler dans sa pleine beauté un chant que tous peuvent entendre et goûter. Dans la fable bien connue, la fourmi l’a tournée en dérision, elle qui n’offrait rien d’autre que le partage de sa musique ; mais elle a peut-être oublié comme ce chant allégeait les travaux, permettait de rêver, de se réjouir, d’aimer et aussi de pleurer…

Formé en 2006 à Montréal, l’ensemble de musique ancienne La Cigale tire son nom de ce merveilleux chanteur et offre à son tour un échange musical à tous ceux qui aimeraient l’entendre.

La Cigale se consacre à la redécouverte des répertoires musicaux de la Renaissance et du baroque sur instruments d’époque. Le groupe se donne pour mission d’associer des œuvres de styles savants et traditionnels, d’explorer les liens entre la littérature et la musique, et de rendre accessibles au public des chefs-d’œuvre méconnus. Les musiciens de La Cigale sont reconnus pour leurs prestations chaleureuses et pour la complicité qu’ils entretiennent avec leur public.

En 2013, l’ensemble a produit un premier opus, Tiorba Obbligata, comportant un programme inusité d’œuvres italiennes centrées autour du théorbe en tant qu’instrument obligé. Le disque comprend plusieurs œuvres enregistrées pour la première fois et La Cigale est un des rares ensembles à se spécialiser dans ce répertoire. Tiorba Obbligata a été sélectionné pour un Prix Opus dans la catégorie « Disque de l’année — musiques médiévale, de la Renaissance, baroque, classique. » En 2017, La Cigale a enregistré un deuxième album, Up in the Morning Early — musique baroque des pays celtiques. Produit sous l’étiquette canadienne Leaf Music, ce nouvel enregistrement a reçu des critiques élogieuses dans la presse internationale et comprend également plusieurs pièces enregistrées pour la toute première fois.

L’ensemble se produit fréquemment dans des séries de concerts et des festivals et poursuit des activités aussi variées qu’originales. On a pu l’entendre dans le cadre d’un large éventail d’événements tels que la Fête de la musique de Mont Tremblant, le festival Montréal Baroque, une ouverture d’exposition au Musée canadien des Civilisations et des festivités du Jardin botanique de Montréal. Dans leur passion de partager leur musique, les musiciens de l’ensemble se sont produits en plein air sur la montagne de Rigaud (Journée internationale de la marche), dans une galerie d’art contemporain, dans un salon de beauté montréalais et au bord de l’eau au Harbourfront de Toronto. Les musiciens de la formation ont également eu le plaisir d’initier des mélomanes à la musique baroque (Grande Bibliothèque du Québec, en concert-conférence) ou de se produire pour des colloques du Cercle interuniversitaire d’étude sur la République des Lettres (CIERL, Université Laval) consacrés aux recherches interdisciplinaires qui font se rencontrer littérature, iconographie et musique. L’ensemble a créé des programmes de musique allant des chaconnes espagnoles de l’époque baroque jusqu’à des arrangements de chansons des Rolling Stones.

Au printemps 2015, l’ensemble a voyagé au Mexique avec l’appui du Conseil des Arts du Canada pour présenter un concert au Festival Ágape de Saltillo. Ils sont retournés au Mexique à plusieurs reprises pour participer au festival culturel de Sinaloa et le festival Amado Nervo de Nayarit.


Directrice artistique
Madeleine Owen

Conseil d’administration
Marie-Michel Beauparlant
Sara Lackie
Deborah Nicoll-Griffith
Madeleine Owen